La Libre Pensée du Bas-Rhin
Abrogation du Concordat et du statut scolaire d’exception d’Alsace-Moselle.

Categories

Accueil > Actualité de la Laïcité > La ministre de l’Éducation Nationale a décidé d’organiser le 9 décembre une (...)

Actualité de la Laïcité
1er février 2015

La ministre de l’Éducation Nationale a décidé d’organiser le 9 décembre une journée de la laïcité dans les établissements scolaires.

Un des plus sûrs moyens de combattre une idée révolutionnaire est de l’enterrer sous une commémoration.
Dans l’académie de Strasbourg et dans le département de la Moselle, les enseignants devront donc expliquer à leurs élèves que cette date est celle de la promulgation de la loi de séparation des églises et de l’état, le 9 décembre 1905.

Mais celle-ci est violée dans nos départements où, en vertu du Concordat napoléonien, le les ministres des cultes catholiques, protestants et israélites sont rémunérés par l’état.

Ils devront aussi explique à leurs élèves que depuis les lois Ferry de 1882 et Goblet de 1886, l’école de la république est laïque et neutre, et que tout prosélytisme religieux y est interdit.

Mais cette laïcité est violée dans nos départements où, en vertu de la Loi Falloux, la religion est enseignée à l’école publique.

Ceux qui violent quotidiennement la loi de 1905 en faisant la promotion du communautarisme religieux veulent l’enterrer sous une commémoration.

La loi de 1905 n’est pas morte, il faut au contraire l’étendre à tous les départements de la république en abrogeant le Concordat d’Alsace Moselle et en supprimant l’enseignement de la religion à l’école.

Commentaires

1 Message

Répondre à cette brève