La Libre Pensée du Bas-Rhin
Abrogation du Concordat et du statut scolaire d’exception d’Alsace-Moselle.

Categories

Accueil > Infos permanentes > Qu’est-ce que la Libre Pensée ?

28 juin 2013

Qu’est-ce que la Libre Pensée ?

Origines et principes de notre association

Plongeant ses racines dans l’Antiquité (Platon), en passant par le Moyen Âge (Villon), puis la Renaissance (Rabelais), triomphante dans les Lumières du XVIIIè siècle et la Révolution Française, la Libre Pensée fut l’œuvre de tous ceux qui refusèrent les vérités révélées et imposées par les autorités et qui osèrent se dresser un jour pour dire non à l’obscurantisme et à l’oppression.
Un grand moment de cette histoire se trouve dans la Réforme, au début du XVIè siècle. La Réforme est à la fois révolte sociale dans le Wurtemberg et révolte contre les dogmes de Rome à Genève. De nombreuses sectes religieuses se constituent alors, parmi lesquelles celles de libre examen qui ne se reconnaissent dans aucune religion révélée. Le plus pur représentant en sera Erasme.

Fondée en 1847 par la rencontre des militants conscients du mouvement républicain et ouvrier naissant qui se fixaient pour but la laïcité de l’école et de l’État, et la lutte intransigeante contre l’oppression religieuse, la Libre Pensée compta parmi ses membres les plus illustres figures du XIXè siècle et du XXè siècle. François-Vincent Raspail, Auguste Blanqui. Victor Hugo, Littré, Paul Bert, Ferdinand Buisson, Aristide Briand, Clémenceau, Émile Zola, Romain Rolland, Victor Basch, Édouard Herriot, Anatole France, Jean Jaurès, Bertrand Russel, Jean Rostand comptèrent parmi ses membres.

La Libre Pensée repose sur quatre principes fondamentaux que des générations entières de libres penseurs ont mis en œuvre.

  • Elle est anticléricale, car elle refuse toute ingérence des religions dans la société civile et dans les institutions républicaines. Elle agit pour le strict respect de la loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905 qui est le produit de l’action des libres penseurs. La Libre Pensée est pour la laïcité institutionnelle.
  • Elle est antireligieuse, car elle considère les religions comme l’une des principales sources de l’obscurantisme de l’Humanité. Elle estime que l’Homme doit conquérir son bonheur de son vivant et non dans un pseudo paradis extraterrestre. Elle réfute toute vérité révélée, récuse tous les dogmes et se prononce pour une totale liberté de la pensée.
  • Elle est antimilitariste, car elle refuse que les peuples se massacrent pour des intérêts qui ne sont pas les leurs. Se prononçant pour le désarmement unilatéral, elle est internationaliste, car elle place au-dessus de tout les intérêts des peuples. Pacifiste, la Libre Pensée est membre des Forces libres de la paix.
  • Elle est anticapitaliste, car elle refuse toute exploitation économique qui, comme l’oppression politique et religieuse, ne vise qu’à assujettir l’individu au détriment de ses droits légitimes. Sociale, elle milite pour l’émancipation totale de l’individu.

Les libres penseurs sont des individus libres, c’est pourquoi, en adhérant à la Libre Pensée, ils s’engagent à ne faire aucun sacrement religieux pour eux-mêmes ainsi que pour leurs enfants mineurs et ont des funérailles civiles.

Considérant que les institutions républicaines doivent retrouver force et vigueur, les libres penseurs exigent :

  • le curé à l’église, l’instituteur à l’école !
  • Pas un franc de fonds publics à l’école privée !
  • Abrogation de toutes les lois antilaïques !
  • Abrogation du statut d’exception clérical d’Alsace Moselle !
  • Retour à un strict respect de la loi de séparation des Églises et de l’État de 1905 !

La Libre Pensée appelle tous les citoyens et citoyennes qui se reconnaissent dans ces principes à rejoindre ses rangs afin d’œuvrer à l’émancipation culturelle, sociale et politique de l’Humanité.

PDF - 20.6 ko
Version PDF

Commentaires

Répondre à cet article